Les aventures du moustique Marcy — Le barbecue

écrit par Raphaela Reiser July 11th, 2019

En été, s'il y a bien une activité faisant l'unanimité à travers le monde, c'est le barbecue. Grands et petits, tout le monde attend avec impatience la soirée barbecue. Pour moi l’été est aussi un moment tout à fait particulier, lorsque les températures augmentent, les journées sont longues et vous aimez vous asseoir les uns à côté des autres dehors et apprécier les derniers rayons de soleil. Moi, je me régale de votre sang tout à mon aise.

Tandis que vous êtes en pleins préparatifs, j’attends déjà dans un buisson ombragé et me prépare pour ma grande entrée. Le charbon de bois est déjà prêt et les premiers steaks atterrissent sur le grill. Peu après, la bonne odeur des travers de porc, steaks, légumes grillés, la baguette et salades fraîches se répend. Vous ne choisissez toujours que de bonnes choses.
moustique tigre marcy mosquito BBQ

 

La chasse est ouverte !

Dehors, l’air chaud estival se rafraichit lentement. Vous n’êtes pas les seuls à apprécier la brise du soir, moi aussi j’aime un peu la fraîcheur et l’humidité. J’attends encore un petit moment avant de démarrer en trombe. Ce que vous êtes bien affairés et bruyants en préparant votre dîner, moi je préfère prendre mon repas en toute quiétude. Dès que vous aurez rempli toutes vos assiettes à ras bord et aurez mangé les premières bouchées, je me mettrai lentement en route. Je regarde encore rapidement à gauche et à droite avant de pouvoir quitter mon buisson ombragé. Lors d’une soirée barbecue, il y a beaucoup d’animation, je dois faire particulièrement attention. D’ailleurs, il y a déjà un petit trou ici et je peux me frayer un chemin jusqu’à votre table. L’odeur qui émane de votre peau est irrésistible et s’intensifie. Je me dirige avec précision vers vos jambes et vos bras et me régale de votre sang. J’en ai besoin pour que mes œufs puissent se développer.

Votre jardin est un paradis pour moi et mes petits !

J’ai déjà espionné votre maison et il y a assez d’eau dans les citernes pour mes bébés. Vos piscines à oiseaux se prêtent à la perfection pour mes rejetons. Ils s’y sentent particulièrement bien et peuvent devenir grands et forts avant d’éclore et d’aller piquer à leur tour.

Mais une étape à la fois. Il n’y a que quelques mètres de vol qui me séparent de mon or liquide. Encore 5 mètres, 4, 3, 2, 1 — je me cache dans l’ombre d’un pied de chaise. Il y a beaucoup de bruit chez vous. On entend tinter la vaisselle et les couverts, les bruits de mastication et les enfants pleurnicher. Pouh, heureusement personne ne m’a remarqué.

Je respire encore un bon coup et j’y vais. Ce mollet me plait particulièrement, j’y plante ma trompe et je dois dire que j’ai fait le bon choix. Dommage que je doive me dépêcher autant, vous remarquez trop vite que l’on vous pique. Vite, vite et je suis déjà presque rassasiée. Pourquoi remuez-vous toujours autant vos jambes ? Je dois tenter un deuxième essai. Mais je vais d’abord chercher un petit endroit ombragé sous la table et chercher une nouvelle victime. Mes concurrents ont déjà repéré votre soirée barbecue et bourdonnent massivement autour de vous.

Pour la prochaine piqûre, je choisis la petite fille blonde, car elle est déjà endormie à table. Je m’approche et y plante à nouveau ma trompe. Mmmh, délicieux ! À présent je suis bien rassasiée et mes amis moustiques aimeraient bien avoir une part du gâteau.

Par chance aujourd’hui tout s’est bien passé, je me mets donc en route pour rejoindre ma demeure dans le buisson. D’ici trois jours je pourrai voler autour de vos réservoirs d’eau de pluie et y déposer jusqu’à cent œufs. Ils sont bien à l’ombre, mal fermés et régulièrement alimentés d’eau de pluie fraîche.

Pour moi ce fut une soirée couronnée de succès, je me sens bien chez vous. Rien qu’avec deux piqûres j’ai pris un repas complet et bientôt mes bébés larves se tortilleront dans leur lit d’eau douce, avant de se transformer en nymphe et d’éclore dans à peu près deux semaines en moustiques adultes. Ce sera amusant, nous pourrons chasser votre sang en famille !

Dans le jardin de votre voisin, la prudence est de mise !

Dans le jardin de votre voisin, je n’ai pas autant de réussite. Certes il y a aussi un magnifique buisson ombragé et beaucoup d’enfants jouent dans le jardin, mais malheureusement les réservoirs d’eau de pluie sont bien fermés et il n’y a pas non plus d’eau stagnante. Rien de sympathique pour les larves de moustiques ! Depuis peu ils ont un piège à moustiques Biogents et l’on en raconte des histoires d’horreur. Son odeur doit être irrésistible, tout comme vous, et être extrêmement attirante. Certains de mes frères et sœurs et beaucoup de mes amis y ont déjà trouvé la mort, je préfère donc rester à l’écart, même si cela m’est difficile !

À la prochaine !

Votre moustique Marcy

linkedin mail-to